Droit d’expression aux conseillers de la majorité

Michel VALLA, Isabelle MASSEBEUF, Hervé ROUVIER, Véronique CHAIZE, Roger RINCK, Marie-Dominique ROCHE, Nicolas FILLET, Victoria BRIELLE, Michel GAMONDES, Mathlide GROBERT, Christian MARNAS, Lysiane GENOVESE, Alain MAUSSE, Célestine MONOTE, Fabrice COLOMBAN, , Christine BENEFICE, Hugues BORNE, Daniela IOVA, Alain SOUBRILLARD, Nathalie PRUVOST, Paul GENSEL, Stéphanie DUTHEIL, Frédéric MIRABEL-CHAMBAUD.


Au-delà des intentions et des discours, notre majorité initie et met en œuvre au quotidien des actions concrètes dans l’objectif de renforcer l’attractivité de notre ville.

Les nouveaux  ronds-points, qui sécurisent les carrefours et  fluidifient le trafic, contribuent également à diminuer la production de polluants des véhicules. Les  aménagements paysagers qui embellissent la ville, suscitent la satisfaction des habitants et des touristes comme en témoignent les terrasses bondées récemment ouvertes.

En travaillant à l’ouverture d’une Maison de Santé Pluri professionnelle, en concrétisant le parcours de fresques, en continuant la rénovation des parkings, en mettant en œuvre le plan de déplacement vélo, en consacrant 480 000 € sur 5 ans au programme de rénovation urbaine et plus de 1 250 000 € sur 6 ans pour renouveler l’éclairage public en dispositifs Leds, plus respectueux de l’environnement, Privas fait peau neuve !

Œuvrer à l’attractivité de notre ville c’est aussi préserver sa qualité de vie. Cela n’est concevable qu’avec un tissu économique fort, une présence associative accrue, un hôpital performant, des services et des commerces renforcés.

Aux côtés de la Direction du Centre Hospitalier, la majorité est mobilisée pour que l’offre de soins soit encore améliorée et qu’une alternative voie le jour sur le bassin de vie pour l’activité blanchisserie.

En mettant en lumière ses atouts, Privas voit s’implanter de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois, de nouveaux habitants et leur famille qui dynamisent le secteur du logement, les commerces, les écoles, les associations.

Privas bénéficie d’un tout nouvel élan qu’il convient d’accompagner et de favoriser, n’en déplaise à celles et ceux qui encore et encore, formulent les mêmes critiques, les mêmes non-propositions, sans voir ce que tout un chacun peut constater : Privas change, Privas avance !

 

Droit d’expression aux conseillers du groupe "Privas Ensemble"

Souhila BOUDALI-KHEDIM
Philippe ALBERT

Le budget de la commune a été voté dernièrement et la situation financière de la ville reste encore très fragile. C'est ce que nous avons dénoncé et ce, pour le bien de notre commune.

Depuis maintenant 8 ans au pouvoir, le Maire et son équipe n’ont toujours pas la volonté de baisser les taxes communales. Une baisse est nécessaire si nous voulons que Privas redevienne attractive auprès des ménages qui souhaitent venir s’installer sur notre bassin de vie. Malheureusement, nous déplorons qu'il n y ait aucune volonté affirmée de la part de la municipalité pour baisser ces taxes.

Nous serons vigilants, chaque année, à inciter l’équipe municipale à baisser ces taxes élevées.

Bel été à toutes et tous

Vous souhaitez nous contacter ? Envoyez-nous un mail à l'adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Droit d’expression aux conseillers du groupe "Responsable et Solidaire"

Marie-Cécile ROLLIN

 

Alain BRIMAUD

La majorité achète des labels qui vantent Privas mais le meilleur jugement reste celui de ceux qui vivent Privas au quotidien.
Un constat, le béton gagne le centre ville : les voitures peuvent le traverser en trombe, empiétant sur les voies vélo timidement dessinées au sol, les lieux les plus ombragés ont été sacrifiés.
Végétaliser n’est pas une affaire d'écolos mais bien une urgence : rafraîchir le centre-ville et améliorer la qualité de l’air que nous respirons. Les troènes plantés ne compenseront jamais ces platanes arrachés, pourtant hérités de nos anciens qui avaient su créer des espaces d’ombre qui font la douceur de vivre des villes du sud de la France, des espaces de vie au pied des rues commerçantes.
Nous vous souhaitons toutefois de flâner cet été dans les rues de Privas et profiter du retour des touristes.


Droit d’expression aux conseillers du groupe "Assemblée Citoyenne"

Jeanne VOIRY
Maxime BOUQUET

Après la maternité, fermeture de blanchisserie est un nouveau coup dur. Alors que nous avions proposé un voeu en conseil municipal pour demander son maintien, la majorité l'a rejeté. Selon eux il faudrait choisir entre la blanchisserie et l'acquisition d'un IRM. Nous refusons que les habitants et agents hospitaliers soient l'objet d'un tel chantage !
Comment s'attendre à ce que Privas attire de nouveaux habitants alors que les services de l'hôpital ferment les uns après les autres ?
La majorité annonce pourtant avoir trouvé le remède miracle en multipliant les souscriptions à des labels et panneaux payants ! Nous sommes convaincus que la décision de s'installer reposera plus sur la présence d'un hôpital de qualité que sur le nombre de panneaux à l'entrée de la ville !
Facebook : Assemblée Citoyenne Privas 07
 
 

PRIVAS mag

N°19

ETE 2021 PDF - 4,07Mo Télécharger